Français

Au Népal, les femmes responsables des plans de préparation aux tremblements de terre

Lambert Coleman

Au Népal, les femmes prennent l'initiative de préparer leur foyer et leur communauté aux risques liés aux tremblements de terre.


Par Nisha Shrestha, Société nationale pour la technologie sismique – NSET (Népal)

Lorsque nous avons cherché à réduire les risques de catastrophes pour la communauté de Thankot au Népal, nous avons décidé de nous associer à GNDR dans le cadre du programme Vues du front.

Ce programme prévoit d’établir un profil des risques locaux et de préparer des plans participatifs d'action basés sur les profils ainsi recensés par la communauté. Les tremblements de terre ont été identifiés comme étant le risque principal auquel la population était exposée, l’action prioritaire étant la formation à l'atténuation non structurelle (ANS). Concrètement, l’ANS consiste à faire en sorte que les objets dans les maisons soient fixés pour éviter les blessures en cas de tremblement de terre.

Vues du front est mis en place au Népal

Axé sur les populations les plus vulnérables, le programme Vues du front a été conçu pour permettre aux femmes d’identifier non seulement les cinq risques principaux auxquels elles étaient exposées, mais aussi les solutions potentielles à apporter.

S’appuyant sur les connaissances existantes, les femmes de la municipalité ont commencé à mettre en pratique, dans leur cuisine et leur chambre à coucher, ce qu'elles avaient appris. Elles ont fixé aux murs armoires, cadres, congélateurs ou bouteilles de gaz, afin de réduire leur propre vulnérabilité non structurelle. Mais elles ne se sont pas arrêtées là. Elles ont commencé à entreprendre des activités d’ANS dans leur communauté, et même au-delà de leur localité. L'initiative a été le premier pas vers la création d'une communauté plus sûre grâce à des foyers, des écoles et des centres médicaux plus sûrs.

Vues du front HQ 018

Traditionnellement, les femmes de la région ne s’occupent que de couture et d'artisanat. En leur apportant soutien et encouragements des membres de leur famille, l'expérience a renforcé leur confiance et amélioré la reconnaissance et le respect de la société, qui les voient comme des mobilisatrices communautaires. On estime qu’elles sont le groupe de femmes le plus qualifié pour le travail sur l’atténuation non-structurelle des séismes dans le pays. Dotées de nouvelles compétences techniques importantes, les femmes sont maintenant engagées dans de nouvelles activités génératrices de revenus. Cela leur a permis de d’endosser de nouveaux rôles de leader dans leur communauté, car elles contribuent activement à l’atténuation des répercussion des tremblements de terre.

L'initiative a permis de transférer des informations techniques vers les ménages. En retour, cela a induit un changement transformationnel dans la société, et la crédibilité du travail dans le domaine de la RRC s'en est trouvée renforcée.

Pour en savoir plus sur l'impact de GNDR, consultez notre dernier Rapport annuel.

 

Photos : Bimala accrochant une armoire à pharmacie au poste de santé de Thankot à Chandragiri, dans la banlieue de Katmandou, au Népal. Crédit : Lambert Coleman.

Rejoignez GNDR en tant que membre

Contact

Téléphones: +44 208 977 7726 | 1833 | 2860

Email: info@gndr.org

 

Média social

Nos supporteurs

European Commission words under blue flag with yellow stars    
usaidhorizontal small
UK Government logos 2012 UK AID    australian aid blue and red
Switzerland logo-ministry-of-foreign-affairs
GIZ on behalfof BMZ
Sverige Sweden SIDA Logo

Adresse

Global Hub Office

Global Network of Civil Society Organisations
for Disaster Reduction
8 Waldegrave Road, Teddington,
London
TW11 8HT
United Kingdom

Regional hubs »

Membre de