Nouvelles

Appel à candidatures pour la Mise en œuvre du projet financé par le Bureau d’assistance humanitaire (USAID)

Par GNDR
31 mai 2024

Postes vacants

Des solutions humanitaires dirigées localement : Renforcer la résilience dans les contextes fragiles touchés par le changement climatique est un projet financé par leBureau of Humanitarian Assistance (USAID), pour une période de 60 mois, commençant le 2décembre 2022. 

Le but du projet est de consolider et de réaliser la résilience communautaire aux catastrophesnaturelles dans des contextes fragiles affectés par l’impact du changement climatique.

Los dos propósitos específicos u objetivos claves del proyecto son:

    1. Fortalecer la capacidad local de las organizaciones de la sociedad civil (OSC) y de las comunidades en 11 estados frágiles para liderar una acción humanitaria dirigida desde el nivel local que fortalezca la esiliencia de las comunidades y se vincule con el desarrollo y la consolidación de la paz a más largo plazo
    2. L’apprentissage, l’art de diriger de manière réfléchie et les meilleures pratiques portant sur la mise en œuvre d’interventions du nexus HDP (lien entre l’humanitaire, le développement et la paix) dirigées localement traitant des impacts du changement climatique dans les États fragiles ont été rassemblés et diffusés.

L’intervention du projet vise à fournir des preuves que les actions humanitaires et de développement en réponse aux impacts du changement climatique : 

    1. tiennent compte des besoins locaux et y répondent ;
    2. proporcionan mecanismos que permiten a las comunidades en mayor situación de riesgo tomar decisiones informadas
    3. incluent la participation des voix locales dans les mécanismes humanitaires et la prise de décision ;
    4. sont équitables et inclusives, notamment pour les femmes, les enfants, les personnes en situation de handicap, ainsi que les communautés déplacées ; 
    5. envisagent une approche stratifiée et séquentielle des mesures, qui peut contribuer grandement à combler les lacunes dans l’espace du triple nexus.

Ces preuves serviront ensuite pour un plaidoyer en faveur d’un changement permanent dans lesmécanismes et politiques humanitaires, puis dans toutes les mesures humanitaires pertinentes.

GNDR recherche un partenaire exécutant national (PEN) dans chacun des 10 pays suivants pour mettre en œuvre le projet en étroite collaboration avec GNDR. L’objectif de cet appel à candidatures est d’identifier ces organisations.

  • Afrique - Bénin, Côte d'Ivoire, République démocratique du Congo ;
  • Asie - Pakistan, Bangladesh ;
  • Asie occidentale - Yémen, Irak ;
  • Amérique latine et Caraïbes - Colombie, Guatemala, Honduras.

Montant de la subvention : 60 000 USD seront attribués à une OSC sélectionnée par pays.

Période de mise en œuvre : 24 mois à compter de la signature de la convention de sous-traitance par l'OSC.

Pour être éligible comme partenaire exécutant, le candidat doit :

  • Elegibilidad de los solicitantes

Le candidat peut être n’importe quelle organisation de la société civile, y compris les organisations non gouvernementales, qui sont des acteurs nationaux ou locaux dûment enregistrée dans le pays. Les organisations à but lucratif ne sont pas éligibles.

  • Être une organisation locale dirigée par des femmes (ODF) 2 et une organisation à but non lucratif 

Il s’agit d’organisations à but non lucratif fondées et dirigées par des femmes et dont l’objectif principal est de mener des interventions humanitaires, de développement ou de consolidation de la paix.

  • Être en mesure d’accepter localement des financements en provenance du Royaume-Uni et de gérer tous les aspects des processus de sous-financement 

Les organisations doivent disposer de comptes bancaires officiels reconnus et authentiques pour recevoir des fonds du bureau britannique de GNDR. Les organisations doivent disposer de mécanismes pour dépenser l’argent au niveau local et être capables de gérer tous les processus de sous-financement. Les organisations candidates doivent avoir les compétences et la capacité de gérer les fonds de manière appropriée dans les conditions indiquées.

  • Avoir de l'expérience dans la mise en œuvre de projets:

Avoir au moins deux ans d'expérience dans la mise en œuvre de projets de développement communautaire financés par des agences de financement externes ou par le gouvernement.

  • Avoir des liens avec les organisations locales de la société civile et avoir accès à d’autres parties prenantes clés aux niveaux national et local

Le candidat doit avoir la capacité de mobiliser un soutien pour la mise en œuvre du projet aux niveaux local et national. Le candidat doit prouver sa capacité à interagir avec de multiples parties prenantes aux niveaux national et local pour soutenir la diffusion de messages politiques et de plaidoyer.
  

  • Avoir les connaissances spécifiques et l’expertise pour :
    1. Travailler avec les communautés en première ligne les plus exposées et faire preuve d’une expérience de travail dans les zones de conflit touchées par lechangement climatique et les tensions sous-jacentes ;
    2. Entreprendre des interventions axées sur la gestion des conflits et la consolidation de la paix, l’aide humanitaire, l’adaptation au changement climatique, les actions de réduction des risques, le plaidoyer et les campagnes de sensibilisation ;
    3. Collaborer avec les acteurs nationaux et infranationaux, tels que le gouvernement, les universités, le secteur privé et autres organisations de la société civile et groupes ;
    4. Conduire des processus participatifs au niveau communautaire, en se concentrant particulièrement sur les femmes, les enfants et les jeunes, lespersonnes âgées, les PDI et les réfugiés ;
    5. Former et suivre les communautés sur les aspects de la réduction des risques de catastrophes, du changement climatique et de la consolidation de la paix ;
    6. Réaliser des évaluations ou des enquêtes sur la vulnérabilité des communautés pour recueillir leurs points de vue et procéder à l’analyse primaire de cesdonnées.
  • Avoir des capacités opérationnelles spécifiques comme :
    1. Disposer d’un numéro UEI pour l’organisation (sans objet pour l’Irak, le Pakistan et le Yémen) ;
    2. Avoir une expertise en gestion de projet et la capacité de suivre les budgets et de maintenir l’efficience optimale du projet ;
    3. Respecter les règles et réglementations du gouvernement national ;
    4. Les candidats doivent être en mesure de fournir la documentation pertinente pour les processus de due diligence énumérés dans le formulaire de candidature,à savoir la sauvegarde, le code de conduite, les politiques de gestion des ressources financières et humaines, la politique en matière de genre, la politiquede protection et autres ;
    5. Avoir une connexion internet fiable et des facilités de communication.

Formulaire de candidature

Veuillez utiliser le formulaire de candidature ci-dessous.

Le présent formulaire rempli, et accompagné des pièces jointes requises, constitue la demandecomplète.

La candidature doit être soumise en format Worduniquement.

La demande doit être écrite en anglais, espagnol ou français.

 Les documents manuscrits ne seront pas acceptés. 

Comment soumettre la demande

La candidature doit être envoyée par courrier électronique en indiquant la référence : GNDR/LLHS/06/2024 comme objet du courrier électronique. La candidature doit être envoyée à rehema.batti@gndr.org et en copie aux personnes suivantes pour les candidatures provenant des pays spécifiés :

La date limite de soumission est fixée au 3 juillet 2024.

Les candidatures soumises après ladate limite seront automatiquement rejetées.

Seules les demandes complètes seront évaluées.

Les demandes seront examinées et évaluées par GNDR selon les critères suivants :

  • Soumission d’un formulaire de candidature dûment complété et accompagné des pièces jointes requises ;
  • Preuve que l’organisation est enregistrée et qu’elle est dirigée par des femmes. Les organisations qui ne répondent pas à ces critères ne seront pas prises enconsidération ;
  • Expérience de travail avec des communautés touchées par un conflit ou capacité à travailler dans des communautés touchées par un conflit. Les organisations n’ayant pas cette expérience ne seront pas prises en considération ;
  • Le mandat de l’organisation est en cohérence avec les objectifs du projet ;
  • Preuve que l’organisation a la capacité opérationnelle et financière d’exécuter le programme dans les sites géographiques assignés ;
  • Les rapports et documents soumis prouvent la capacité de l’organisation à fonctionner et à gérer les ressources de manière raisonnable ;
  • L’organisation a la capacité de travailler en réseau avec d’autres OSC, les autorités locales et nationales (sauf si cela présente un risque pour la sécurité du personnel ou de l’organisation), les médias, le secteur privé et les universitaires.

GNDR se réserve le droit d’éliminer toute candidature qui ne répondrait pas ou ne satisferait pas aux critères énumérés.

GNDR informera par écrit les organisations présélectionnées de la décision concernant leurcandidature. Veuillez noter que tous les partenaires exécutant sélectionnés seront soumis à une procédure d’entretien qui sera suivie par des procédures de contrôle, avant la sélectionfinale et l’approbation.

La décision finale sera communiquée uniquement une fois la totalité du processus de sélection finalisée. 

Si les candidats n’ont pas reçu de nouvelles de GNDR avant leoctobre 2024ils doivent considérer que leur candidature n’a pas été retenue.

Des questions concernant cet appel à candidatures peuvent être envoyées par courriel à rehema.batti@gndr.org. Elles doivent être envoyées au plus tard le 12 juin 2024.

De plus amples informations sur cet appel à candidatures sont disponibles ci-dessous.

Retour au début